Actualités/Infos

Un essai sur la finition de vache de réforme blonde d’aquitaine est en cours sur la ferme expérimentale des Etablières. Ce projet FINIBLAQ-DEFIBLONDE est multipartenaire avec notamment le sud-ouest, l’OS de la race, l’IDELE, BC SVC... L’objectif, finir des blondes avec des rations plus autonomes tout en maintenant les performances et les résultats d’abattages. Deux niveaux de rationnement sont étudiés : la recommandation à 100g de PDIN/UFV et 125g de PDIN/UFV.

Pour les séries engraissées sur l’automne, les rations de référence distribuées sont les suivantes :

RATION / VACHE

Case Biphase

 100

Case Biphase

 125

Case Mash

 100

Case Mash

 125

Mash 100 PDIN/UF

   

13,65

 

Mash 125 PDIN/UF

     

13,65

Ensilage de maïs

10,0

10,0

   

Ensilage d'herbe

6,3

6,3

   

Paille

0,2

0,2

1,69

1,69

Maïs grain laminé

3,2

2,0

   

Tourteau soja

1,4

2,5

   

Minéraux, sel

0,08

0,08

   

TOTAL (kg brut)

21

21

15

15

Distribution ration

Septembre – Mi-décembre, ration

 de pré-engraissement

Puis, une transition de 15 jours

Passage au Mash sur la fin

 d’engraissement

Durant tout

l’engraissement

Suite aux deux premières séries, les résultats montrent que les GMQ en engraissement sont similaires entre les 4 modalités avec des performances non significativement différentes durant l’engraissement et sur la qualité des carcasses. Pas d’avantage significatif du 125g de PDIN/UFV par rapport à la recommandation de 100g de PDIN/UFV. La sur-complémentation en azote est donc inutile ! Des séries engraissées sur le printemps avec du pâturage, de la luzerne en comparaison à une ration mash sont à venir avec des mesures supplémentaires sur la qualité organoleptique des viandes (oméga 3). Nous reviendrons vers vous avec les résultats techniques mais aussi économiques, avec une analyse de l’incidence de ces conduites de finition à l’échelle du système.
Sophie VALANCE – Responsable des essais de la ferme expérimentale des Etablières

Dans une conjoncture difficile, nous constatons que le ¼ supérieur des exploitations, issues de la synthèse régionale des coûts de production (exercice 2015), se dégagent plus de 3 SMIC/UMO. De très gros écarts s’observent. Le diagnostic coût de production permet de déceler les marges de manœuvres permettant à chacun d’améliorer la rentabilité de son élevage et de se dégager une rémunération satisfaisante.


Nous reconduisons cette année, notre offre technico-économique détaillée ci-après. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter votre technicien ou notre conseillère Fanny SOULARD, référente sur ce dossier.

Offre n° 1 :

CAP ECO

(en individuel)

Offre n° 2 :

COUPROD

(en individuel)

Offre n° 3 :

Formation Coût de production

(en individuel et en groupe)

- Calcul de la production de viande et des charges opérationnelles.

- Rédaction d’un plan d’action.

- Mise en place et suivi du plan d’action.

- Calcul de la production de viande et des produits dégagés par l’atelier viande bovine.

- Calcul du coût de production (charges opérationnelles et charges de structures liés à l’atelier viande bovine).

- Calcul de la rémunération permise par l’atelier viande bovine (en nombre de SMIC/UMO)

- Calcul du prix de revient.

- Rédaction d’un plan d’action.

- Mise en place et suivi du plan d’action.

EN INDIVIDUEL :

Réalisation du diagnostic technico-économique COUPROD.

EN GROUPE (1 jour)

Restitution des résultats, échange et mise en place du plan d’action.

EN INDIVIDUEL :

Mise en œuvre et suivi du plan d’action.

EN GROUPE (1 jour)

 

Deux thèmes proposés :

1)       Organisation du travail

2)       Autonomie alimentaire


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Vous retrouver dans les trois petits films ci-dessous des explications sur la démarche "couts de production":
https://www.youtube.com/watch?v=XBFMzwhDS0I 
https://www.youtube.com/watch?v=Lv16bd2QJZg&feature=youtu.be
https://www.youtube.com/watch?v=a6hOFgBaZZA

Dans le même temps, un nouveau service a vu le jour dans le courant de l'année 2017: "accompagnement de projets" qui vient de s'enrichir du service "optimisation du système de production". Afin de répondre au mieux aux attentes des éleveurs, notre structure vient de rejoindre le groupe SEENERGI Consulting "Projets & stratégies". On retrouve en suivant le lien ci-après une vidéo qui explique le travail accompli lors de ces services. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter notre consultante Fanny SOULARD, en charge de ces services ou en parler à votre technicien de secteur. 
http://www.seenergi.fr/seenergi-consulting/projets-strategie

Une synthèse de plus de 300 diagnostics des coûts de production réalisés sur la campagne 2015, sur la région Pays de la Loire et les départements des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime, vient d'être réalisé par les Bovins Croissance et les Chambres d'Agriculture des Pays de la Loire.

En observe, en système naisseur engraisseur, qu’au-delà de 35t de viande vive/UMO, la productivité de la main d’œuvre n’est pas synonyme de meilleure rentabilité. Les exploitations produisant entre 35 et 55t de viande/UMO (soit en moyenne 66 vêlages/UMO) se dégagent 1,64 SMIC/UMO. Celles produisant plus de 55t de viande/UMO (soit en moyenne 83 vêlages/UMO) se dégagent 1,61 SMIC/UMO. Travailler plus ne veut donc pas dire gagner plus !

Cette synthèse a fait l’objet d’une publication. On y retrouve les résultats détaillés pour les systèmes naisseurs et naisseurs-engraisseurs. Elle est télécharge ici.

Les nouveaux index IBOVAL 2019 sont chargés dans le SIG, au fur et à mesure qu’ils sont calculés. Vous trouverez ci-dessous le planning des mises en ligne et des éditions des BGTA.
Les techniciens de BCSVC peuvent télécharger ces index sur leur logiciel Siboval/LogiBC afin de les consulter ou les éditer. Ils sont également, directement, consultables par les éleveurs dès qu’ils sont chargés dans le SIG, pour ceux qui sont abonnés à Synel.

Concernant les BGTA, ils seront consultables sur ce site, espace adhérent, ou envoyés, par courrier, pour les éleveurs qui ont fait ce choix.

 

 

Chargement des index dans le SIG

Consultation Internet

 

Accès des BGTA sur le WEB ou envoi des BGTA aux éleveurs

Blond d’Aquitaine – Rouge des Prés

 

Du 14 au 19801/2019

 

Du 25/02 au 01/03/2019

 

 

Charolaise

 

Du 21 au 25/01/2019

Du 4 au 8/03/2019

Limousine – Gasconne

Du 11 au 15/02/2019

 

Du 25 au 29/03/2019

 

 

Salers – Aubrac – Parthenaise - Bazadaise

 

Du 18 au 22/02/2019

Du 01 au 05/04/2019

 

Bovins Croissance Sèvres Vendée Conseils distribuent des tests génomiques GeMBAL avec Ingénomix, Apis-Diffusion, EVOLUTION et Gen&Blond, pour les races, respectivement, Limousine, Charolaise et Blonde d’Aquitaine.

Le test génomique GeMBAL, permet d’avoir, pour les femelles ou pour les taureaux inscrits ou inscriptibles, sous forme d’indicateurs ou d’index, les évaluations IFNais, CRsev, DMsev, DSsev, FOSsev, ISEVR, AVel, ALait, IVMAT et aptitudes bouchères, avant même d’avoir produit un descendant !

Pour un taureau reproducteur, comme ce dernier doit faire l’objet d’une identification ADN afin que les filiations de ses veaux soient validées, il peut être judicieux de faire ce test :
- par le vendeur, sur les mâles destinés à la vente afin de mieux les trier et fournir un animal qui correspond à la demande de l’acheteur
- par l’acheteur, sur son nouveau taureau afin de savoir si ce dernier a un potentiel à faire des gros ou petits veaux à la naissance ou savoir si ses descendances femelles auront du potentiel laitier !
Un nouvel investissement, certes, mais qui reste limité à environ 2€ ou 3€/veau né alors que l’on sait qu’un taureau va marquer longtemps la production d’un cheptel par ses produits !

Les techniciens sont équipés des kits de prélèvements. Si vous souhaitez préléver des animaux de votre troupeau, n’hésitez pas à contacter votre technicien de secteur, qui les prélèvera lors de son passage dans votre élevage.

Espace adhérents

AGENDA

Vendredi 22 mars 2019 : Vente mâles reproducteurs station Charolaise à Bressuire

Mardi 26 mars 2019 : Vente mâles reproducteurs station Parthenaise à Melle

Jeudi 28 mars 2019 : Assemblée Générale de BCSVC à partir de 10h

Vendredi 4 avril 2019 : Vente mâles reproducteurs station Blonde d'aquitaine à Doux

Site national Bovins Croissance

Plus zen